Conférence : “Humain augmenté et Société hyper-connectée”, le 8 novembre 2018 à Quimper

Des réflexions sont souvent actuellement menées à propos de l’hybridation du corps humain avec des outils techniques. Toutefois, il est aussi intéressant de se questionner dufait que c’est la société elle-même qui, à présent, semble devenir un composite hybride fait de relations humaines et de relations médiatisées en temps réel par divers machines.

Selon moi, nous sommes en effet en train d’assister à un changement majeur de structuration sociale et donc des rapports sociaux.

De la même manière, qu’au temps des Lumières, nous sommes progressivement passés de la Communauté à la Société, je postule que nous sommes vraisemblablement en train de voir certaines sociétés sur la planète  se reconfiguerer sur une forme comparable à des ruchées, en un essaim “cyborgisé”, que je nomme la Ruche.

Cette matinée de conférence résumera l’avancement actuel de mes travaux. Elle aura lieu de 9h30 à 12h00 dans la grande salle du Cinéville de Quimper. Elle est organisé par l’UTL de Quimper.

Elle portera sur les thèmes de :

  • l’Humain augmenté par la médecine et par les techniques de communication ;
  • le transhumanisme ;
  • l’économie du digital ;
  • l’idéologie de la Singularité ;
  • la société qui devient hyper-connectée et les changements sociaux majeurs que cela induit ;
  • la quête de l’intelligence artificelle ;
  • le GAFAM et les BATX ;
  • un réflexion de nature éthique et écologique à propos de l’essor de la digitalisation.

I) Le concept d’Humain Augmenté


La première partie de cette intervention proposera d’établir un état des lieux à propos du concept d’Humain Augmenté afin de clarifier les notions de réparation et d’amélioration des capacités du corps humain au moyen de la technologie et de la médecine. Il s’agira de présenter les principaux outils disponibles, qu’il s’agisse de médicaments, d’implants, de greffes, de nanotechnologies mais aussi des systèmes numériques d’assistance de la vie quotidienne.

En effet, alors que les prothèses implantées qui prolongent la vie ou restaurent des fonctions physiologiques déficientes sont réservées à un usage médical assez limité, les prothèses cognitives qui augmentent les capacités d’action et de cognition sont devenus des objets complètement banals (smartphones,  tablettes tactiles, ordinateurs portables…).

II) Les enjeux anthropologiques de l’Humain Augmenté


La deuxième partie portera sur un point essentiel : l’hyper-connection des individus et des machines est en train de bouleverser notre société. Les prothèses cognitives, wearables, implants, forment un nouvel écosystème humain d’accès aux informations, à la communication, au jeux vidéos, aux démarches administratives et politiques et cela contribue à un fait anthropologique inédit d'”emmaillotement des existences” (dans un mélange constitué de l’infosphère et de l’environnement ”traditionnel” humain).   Aujourd’hui, notre monde social devient une société hyper-connectée au point que l’expression du “lien social » semble en train de subir un changement drastique.


Si l’on considère que le “contrat social” nous à fait passer de la communauté à la société, je  traite notamment , dans son dernier livre Les prothèses cognitives du corps humain  – version FR (ISTE Publishing) et Cognitive Prosthetics – version EN (Elsevier – ISTE Publishing) que nous sommes peut-être à l’aube d’un passage à un nouveau mode d’organisation sociale inédit : la “Ruchée”.


La  présentation se concluear sur la reprise d’un débat datant de 1957 sur la divergence de points de vue entre Aldous Huxley (Brave New World Revisited – 1958 ) et son frère Julian Huxley (Transhumanism – 1957) et évoquera la mise en garde formulée par Dominique Dubarle dans son article de presse datant de 1948 éminemment visionnaire (Une nouvelle science : la cybernétique).

L’évènement est organisée par l’UTL et nécessite une inscription préalable.


Publié par

Maxime Derian

Rédacteur du carnet de recherche : Maxime DERIAN (Phd) Chercheur en anthropologie des techniques Contact: maxime.derian@gmail.com Concepteurs de la maquette de ce site : Cleaker 2.1 Theme created by Adam Walker Cleaveland with Widget support added by Chris Webb Adaptation de la maquette : Christophe Bonijol (CLEO) Crédits photographiques : EHESS, Creative Commons