Évènement à venir en octobre 2021 à Paris, au Trocadéro – Exposition : Aux frontières de l’humain

MH_Frontieres Bleu.png
https://mnhn.hosting.augure.com/Augure_MnhnRP/ImageBank/535.jpg
MNHN 2021 – Œuvre Quadrum de Samuel YAL, photo © Anna Katharina Scheidegger

 


Prenez note de cet évènement à venir auquel je contribue en tant qu’expert sur le thème du cyborg, de l’humain augmenté, de l’humain réparé, de l’IA, du numérique et des œuvres de science-fiction en lien avec ces thématiques.

« Explorer nos limites, interroger notre devenir en tant qu’humain et, plus globalement, envisager celui de la planète, tel est le vaste champ d’exploration que vous propose cette nouvelle exposition à découvrir au Musée de l’Homme…« 
__

Exposition : Aux frontières de l’humain
Le mardi 12 octobre 2021 à Paris

Inauguration de l’exposition « Aux frontières de l’Humain »,
au Musée de l’Homme
__
Exposition du 13 octobre 2021 au 30 mai 2022

DÉCOUVRIR L’EXPOSITION

Online workshop : Digitising Industrial Heritage, (Thursday, 17 June 2021 – Friday, 18 June 2021).

Belval furnace
Belval former blast furnace

Online workshop organised by the C²DH’s “Remixing Industrial Pasts” team.

The legacy of industrialisation has resulted in “place[s] longing for historical self-assurance” (Achim Saupe). The current focus on industrial heritage has resulted in efforts to preserve and reconstruct this heritage in its original state. This applies not only to the memory of former workplaces, homes and recreation areas in post-industrial places, but also to the biographies of entrepreneurs, industrial workers and their families. The preservation and musealisation of former industrial landscapes raise further questions about the authenticity of such places. Public history, and with it the representation of the industrial past in museums, exhibitions and events, is situated between “original” representation and recreated staging. Furthermore, and this has been accelerated by the COVID-19 pandemic, an expanding field of virtual exhibitions, mobile apps, web-based applications and games is giving shape to a new form of digital public history.

The aim of the workshop is to discuss the many aspects of industrial memories and material culture in this new field of digital public history on the basis of selected examples: the digital presentation of industrial sites, the memory of industrial workers and other inhabitants of industrial towns and cities, the collection and presentation of digital sources, and forms of reappraisal of industrial heritage. We will discuss the contribution that digital public history can make to debates on the concept or the mediation of industrial heritage (keywords: participation, sharing authority), the digital resources, methods and forms of mediation these projects use, how are (existing or former) industrial sites brought back to life through digital reconstructions and other topics.

Event date:Thursday, 17 June 2021 06:30 pm – Friday, 18 June 2021 03:30 pm
Place:Online – Webex

If you want to participate please send an email to: vanessa.napolitano@uni.lu

Program on the website of the University of Luxembourg

Conference en ligne : L’utilisation d’outils numériques de pointe pour les entretiens en histoire orale : bénéfices directs et indirects (6/05/2021)

Maxime Derian photographié par Lars Schoenfelder

Cette présentation traitera des enregistrements audiovisuels d’entretiens avec des personnes âgées portant sur leur histoire de vie, en utilisant une méthodologie socio-anthropologique dans un cadre de neutralité bienveillante associée à des technologies numériques de pointe (caméra numérique professionnelle, audio haute fidélité…) qui, à première vue, pourraient sembler surdimensionnées pour mener une recherche en histoire publique (Oral history / Public history).

Cette conférence évoquera la nécessité de mettre en place des interactions réciproques de don/ contre-don entre le l’intervieweur et l’interviewé.

Elle présentera différents avantages de cette démarche de recherche combinant cette méthodologies à ces outils notamment :

  • pour les chercheurs : avec la production de nouvelles sources historiques facilement exploitables dans une perspective de recherche académique ;
  • pour les personnes interrogées : aussi bien sur le plan psychologique (valorisation de soi, verbalisation, remise en perspective d’un parcours de vie…) au moment même de l’entretien que, plus tard, en tant que témoignage et de collecte d’une mémoire familiale ;
  • en vue de réaliser des expositions scientifiques et historiques : respectueuses de la confiance accordée au chercheurs et présentant au grand public l’histoire populaire récente d’une région (les Terres Rouges luxembourgeoises, par exemple) à travers la mémoire des anciens.

Le 6 mai 2021, de 10h à 11:00h

Université du Luxembourg/ Omniversité, le Département DESCOM et GoldenMe

Lien direct vers la conférence en ligne sur Webex

Mot de passe : GoldenMe