Publication : Adding a Technological Device to my Birth Body Limb Agenesis. Between Normality and Disability

EN : This article examines where repair ends and enhancement of the human body through technology begins, using limb agenesis as a case study. Limb agenesis is the congenital absence of one or more limbs, segments of limbs, or extremities.

Our analysis focuses on the sociological and psychological issues arising from somatic vulnerability and the use of prosthetics, by studying this particular case of congenital malformation.

The article sheds light on the distinction between agenesis and amputation due to physical trauma or disease, both in terms of the subject’s life experience and the distinction between repair and enhancement.

FR : Cet article s’intéresse à la frontière entre réparation et augmentation du corps humain par la technologie au travers de l’étude de l’agénésie de membre, c’est à dire l’absence congénitale d’un ou plusieurs membre(s), segment(s) de membre(s) ou extrémité(s).

L’analyse porte sur les enjeux sociologiques et psychologiques liés à la vulnérabilité somatique et à la suppléance prothétique par l’étude de ce cas particulier de malformation de naissance.

Cet article met en évidence la distinction entre agénésie et amputation pour des raisons traumatiques ou pathologiques, aussi bien au niveau du vécu que du rapport à la dialectique réparation / augmentation.

Published in / Publié dans la revue MMC_C : Modelling, Measurement and Control C, International Information & Engineering Technology Association (IIETA), Volume 77, Number 2, 2016.

Maxime Derian

Rédacteur du carnet de recherche : Maxime DERIAN (Phd) Chercheur en anthropologie des techniques Contact: maxime.derian@gmail.com Concepteurs de la maquette de ce site : Cleaker 2.1 Theme created by Adam Walker Cleaveland with Widget support added by Chris Webb Adaptation de la maquette : Christophe Bonijol (CLEO) Crédits photographiques : EHESS, Creative Commons

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

La multisensorialité dans les œuvres de science-fiction

The whisperer in darkness - HPLHS Motion Pictures 2011

La sensorialité s’avère être un thème abordé dans certaines fictions d’anticipation. À la manière de Stanley Cavell (2010), il semble opportun d’examiner les trames narratives d’une sélection d’œuvres en vue d’esquisser une typologie des enjeux liés à la sensorialité tels qu’ils y sont dépeints.

Dans certains récits de science-fiction, la multisensorialité joue un rôle central dans le déroulement de l’histoire. Notamment quand il s’agir de dépeindre une situation analogue à celle de l’allégorie platonicienne de la Caverne, qui traite d’une situation de «simulation totale » multisensorielle.

Certes cette immersion « complète » n’est pas encore disponible techniquement sur nos étagères en 2016. La réalité virtuelle demeure largement perfectible en ce qui concerne les sens qui ne sont ni l’ouïe ni la vue et en ce qui concerne la question de l’haptique qui désigne la mise en place d’un retour de force permettant de faire ressentir une matérialité correspondant à un objet virtuel (typiquement le poids d’un objet que l’on saisit lorsque l’on interagit avec un environnement numérique).

Nous avons sélectionné quatre œuvres de science-fiction qui abordent explicitement la multisensorialité « totale » au cours de leur histoire et qui nous permettent ainsi d’évaluer par ce biais certains nouveaux aspects comportementaux et psychologiques qui, selon leurs auteurs, seraient déterminés par un accès à l’immersion multisensorielle.

paru en mai 2016 dans le n°74 de la revue Hermès, C.N.R.S Éditions

-Cf. Stanley Cavell, Le Cinéma nous rend-il meilleurs ?, Paris, Bayard, 2010.-

Maxime Derian

Rédacteur du carnet de recherche : Maxime DERIAN (Phd) Chercheur en anthropologie des techniques Contact: maxime.derian@gmail.com Concepteurs de la maquette de ce site : Cleaker 2.1 Theme created by Adam Walker Cleaveland with Widget support added by Chris Webb Adaptation de la maquette : Christophe Bonijol (CLEO) Crédits photographiques : EHESS, Creative Commons

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Article dans le Télégramme : Vie numérique. « Guider les usages »

Telegramme-11-08-2015catalog-cover-largeOrdinateurs, tablettes, smartphones, lunette de réalité augmentée… Notre quotidien est désormais rythmé par les objets connectés. Au point d’en modifier nos comportements, notamment en matière d’apprentissage ou de liens sociaux. Une évolution qui touche particulièrement les enfants et à laquelle il faut être attentif.

Docteur en sociologie et chercheur en socio-anthropologie au CNRS, le Morbihannais Maxime Derian décrypte les effets de la déferlante d’objets connectés. Rencontre en forme d’invitation à nous débrancher un peu pendant les vacances …

Consulter l’article paru dans le numéro du Télégramme du 11 août 2015.

 

Maxime Derian

Rédacteur du carnet de recherche : Maxime DERIAN (Phd) Chercheur en anthropologie des techniques Contact: maxime.derian@gmail.com Concepteurs de la maquette de ce site : Cleaker 2.1 Theme created by Adam Walker Cleaveland with Widget support added by Chris Webb Adaptation de la maquette : Christophe Bonijol (CLEO) Crédits photographiques : EHESS, Creative Commons

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn